Épisode 51 : la demande en mariage

la demande en mariage
Reading Time: 4 minutes

(Précédemment) Épisode 50 : «Merde, je ne sais pas quoi faire de ma vie»

Alors que nous tentions d’aider Greg qui subissait une violente remise en question professionnelle et pensait faire un bullshit job (ou job à la con), des indices avaient été semés par Marc. De quoi laisser supposer qu’il avait une annonce à faire… Genre une demande en mariage.

Du pinot noir et de la joie»[STORY Click To Tweet Épisode 51 : la demande en mariage 💍 » username= »LouiseColbert30″]

Comme convenu pour aider à Greg à soulager un peu sa pression, une soirée était donc organisée au QG, chez Marc et Gaëlle. En nous recevant, notre ami British ne pouvait pas se départir de son sourire. Adieu flegme anglais. Nous savions tous quelle était l’annonce pour laquelle nous étions conviés mais, civilisés, nous attendions un verre de vin pour trinquer. A peine le Pinot noir était posé sur la table que Marc explosa.
On va se marier ! s’exclama Marc avec le même enthousiasme que s’il venait de découvrir une nouvelle saveur de thé à la bergamote (pas anglais pour rien)
– Bon, bah voilà. On a un peu tué le suspense, non ?
– Genre. Vous nous vomissez votre bonheur à la tronche depuis des semaines… On avait compris qu’on en arriverait là, lança Luke avec une joie de vivre incomparable qu’il accompagna d’une bonne gorgée de vin.
– Et comment s’est fait la demande en mariage ? Racontez ! s’impatienta Anna, désireuse de vivre un peu de romantisme par procuration. Raconte, Gaëlle ! Il a fait la demande où ?
 

La demande en mariage et ses différentes théories

-J’ai ma petite idée… Je suis sûre qu’il a mis un genou à terre lors d’un dîner romantique dans un resto chic, genre croisière sur la Seine assurais-je, confortée par l’approbation de Greg
– Non, je mise sur la spontanéité… Je dirais : au petit déj, entre deux pancakes, non ? suggéra Alex
– Non… Il est anglais et un peu coincé : je dirais plutôt qu’il l’a joué tradi en réussissant les familles affirma avec certitude Luke?
– ALOR ? hurla Anna déchirée par l’absence de potins 

Et… surprise !

Voici Gaëlle

Les regards étaient rivés sur les amoureux alors que Gaëlle prenait volontairement son temps en sirotant son vin afin de nous faire languir un peu plus (elle est sadique parfois), pendant que Marc souriait avec candeur. Puis après trois tomates cerise et un deuxième verre de vin, Gaëlle expliqua ENFIN les circonstances de la demande en mariage.

– Il y a eu dîner romantique, avec genou à terre… mais chez nous, pas à l’extérieur. Il n’y avait que nous, pas de familles… commença Gaëlle  qui affichait une sérénité proportionnelle à notre soif de potins.
– Bon, on n’était pas loin… Il suffisait de réunir nos différentes théories
– … mais c’est moi qui ai fait la demande, déclara Gaëlle avec beaucoup de solennité teinté de fierté pendant que Marc multipliait les « Ouiiiii » aigus de joie. J’ai mis un genou à la terre après qu’on a terminé de déguster notre pizza à la lumière de chandelles et je lui ai demandé s’il souhaitait faire sa vie avec moi et s’il souhaitait être à mes côtés pendant les prochaines pannes d’électricité qui nécessiteraient une nouvelle sortie des bougies. Je lui ai demandé s’il était prêt à supporter mes crises de larmes, mes fous rires et mes nombreux coups de gueule, s’il acceptait de me soutenir de la même façon que je voulais être là pour lui, s’il voulait vieillir à mes côtés même quand mes seins m’arriveront aux genoux. Je lui ai demandé s’il voulait que je sois la première personne à lui donner le sourire le matin et s’il voulait passer ses dimanches à binge-watcher des séries Netflix sous la couette pendant qu’on se péterait dessus. S’il était prêt à affronter avec moi les obstacles terribles que la vie allait nous soumettre, s’il était prêt à me soutenir et m’aimer autant que je voulais moi-même le soutenir et l’aimer. Et pour finir, je lui ai demandé s’il acceptait de porter ce pin’s Fido Dido en guise de substitut de bague de fiançailles parce qu’en fait, j’avais rien prévu.
-Oh putain, c’est beau… déclarais-je, émue aux larmes
– Grave… sauf la partie Fido Dido, ajouta Alex.
– On a pleuré de joie, on s’est fait un high-five en se disant qu’on était une putain de bonne équipe et il a accepté ma demande en mariage. Mais à une seule condition…
– Laquelle ? avons-nous tous demandé avec perplexité et crainte
– A condition de faire un mariage sur le thème des super-héros. Je suis désolée les amis, nous avoua Gaëlle, il y aura forcément du Batman quelque part pour la fête.

 

Gaëlle et Marc, notre couple de référence

Cette annonce de demande en mariage nous avait que partiellement surpris. Les amoureux avaient déjà évoqué leur volonté de mariage et le féminisme déterminé de Gaëlle était de notoriété publique et expliquait son souhait de faire sa demande. Outre la joie infinie de savoir que nos amis allaient s’unir (et qu’on allait bouffer une délicieuse pièce montée), nous étions surtout fiers.

Fiers de constater qu’ils tordaient le cou à nos a priori sur l’amour et sur la vie de couple. Fiers d’avoir rencontré Marc qui nous convainquait que les hommes ne sont peut être pas tous des enfoirés. Fiers de les avoir pour modèle afin d’apercevoir l’âge adulte à travers le prisme de la relation sérieuse. Nous étions fiers de ce couple équilibré et sain qui nous servait d’exemple et nous laissait croire à nouveau en l’amour.

Elle femme forte, sage et intelligente ; lui homme brillant, enclin à encourager sa femme et à ne pas voir sa masculinité menacée par le fait que ce soit elle qui lui ait demandé sa main. Il se dégageait  de leur couple une sérénité qui nous rassurait et nous souhaitions plus que jamais que leur couple dure et que leur famille s’agrandisse. Et surtout ce geyser d’amour que l’on allait prochainement officialiser voulait dire…  ENTERREMENT DE VIE DE JEUNE FILLE !  

Summary
Episode 51 : la demande en mariage
Article Name
Episode 51 : la demande en mariage
Description
ENFIN ! Après tous les indices semés par Marc, l'officialisation approchait. La demande en mariage allait nous être racontée.
Author
Publisher Name
Nos 30 ans
Publisher Logo
Share
%d blogueurs aiment cette page :