Épisode 48 : Une femme explique pourquoi elle est infidèle (2/2)

Reading Time: 5 minutes

Previously dans l’épisode 47 : Après avoir tenté de comprendre ce qui pouvait pousser les hommes à tromper leur moitié (tentative de compréhension qui a pu se faire grâce à la transparence d’un infidèle qui a accepté de répondre sans tabou), il était temps de faire de même avec la gent féminine. Qu’est-ce qui pouvait bien pousser une femme à tromper son conjoint ? Était-elle nourrie par les mêmes ambitions qu’un homme ? J’ai posé les mêmes questions à une femme que celles posées au Gentleman Fucker.

Infidélité masculine : mais… pourquoi tout risquer ?

Pourquoi aller voir ailleurs  ? Si tu trompes, alors pourquoi rester en couple ?
Ce n’est pas quelque chose de régulier : je vais voir ailleurs par jeu de séduction et un peu par frustration. Quand la monotonie s’installe dans mon couple et que je ne me sens plus désirée, je vais flirter ailleurs . Et si le flirt se passe bien, il peut y avoir passage à l’acte. Ceci étant dit, j’aime être aimée et courtisée : par un amant, je suis courtisée et valorisée, par un compagnon, je suis aimée. Il y a finalement une certaine complémentarité. Malsaine, je l’accorde, mais complémentarité tout de même.

Tu culpabilises à chaque fois que tu flirtes voire couches avec un autre homme?
Bien sûr. Ce n’est pas arrivé souvent mais à chaque fois je me suis sentie coupable. A posteriori, je me dis que je ne fais peut être pas assez d’efforts dans mon propre couple et je cherche réellement à à comprendre pourquoi j’ai fait ça. En tant que femme, c’est encore plus compliqué parce que le traitement n’est pas le même qu’un homme : la société est cruelle et les autres femmes sont sévères. Les autres femmes voient les amantes -comme moi- comme des salopes sans scrupules. Alors que la plupart du temps, les hommes font preuve de plus d’indulgence. Peut être parce qu’ils perçoivent les femmes comme moi, davantage comme des opportunités futures que comme des pécheresses…

Comment savoir que tu peux faire confiance à un homme alors qu’il pourrait briser ta vie s’il le voulait ? Quels sont les critères de « confiance » ?
C’est toujours un risque. Personnellement, je sais que je ne veux pas d’attaches avec un amant : je ne suis pas malheureuse dans mon couple au point de chercher l’amour ailleurs. Je ne me sens juste pas assez valorisée. Pour limiter les risques, je préfère flirter avec des hommes déjà en couple : on a un secret qu’on partage à deux. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a aucun risque, mais disons que si l’un tombe, les deux tombent. Et on met les choses au clair dès le début : que du sexe, mais un minimum d’attention, beaucoup de respect. L’idée étant de devenir des sexfriends et d’être capable d’aller boire un verre ou de discuter au téléphone sans gêne : ça instaure un climat plus sain. Je ne veux pas briser de couple, je ne veux pas tomber amoureuse, je cherche juste de l’excitation là où elle est. Et en expliquant dès le début mes objectifs, je suis toujours tombée sur des amants respectueux envers moi… mais infidèles notoires. Je n’en ai perverti aucun : avec ou sans moi, ils trompaient déjà leur moitié.

Du sexe oui, mais du lâcher-prise surtout

Es-tu plus libéré sexuellement avec un amant ?
Oui. En couple, j’essaie d’être la compagne drôle, intéressante et cultivée. Je veux être perçue comme une fille bien et je m’efforce de travailler toutes les facettes positives de ma personnalité, ce qui demande beaucoup de travail. Car la vie de couple nécessite du travail. Avec un amant, je n’ai pas besoin de travailler tout ça, j’ai donc moins de contraintes et je peux laisser mes fantasmes s’exprimer plus facilement, je n’ai pas la contrainte de devoir penser à être une fille bien. 

Que fait un amant que ton vrai compagnon ne fait pas ou plus ? Pratique sexuelle? Écoute ? Humour ? Détente ?
Ça dépend… Mais globalement, un amant me permet plus de lâcher-prise, plus de recul et plus de transparence dans les sujets de conversations abordés. On est déjà liés par le lourd secret de l’adultère donc on n’a pas de raison de se mentir pour des choses anodines. Alors que ces mêmes choses anodines pourraient rapidement devenir une source de conflit en couple.

Ton compagnon officiel a-t-il déjà eu des doutes sur ton/tes infidélités ?
Pour l’instant, je suis célibataire donc la question ne se pose pas ! Mais, non je ne crois pas qu’il y ait déjà eu des doutes. Ou alors je n’étais pas au courant. 

Quel(s) sentiment(s) ou émotion(s) as-tu pour ton/tes amants ? Respect ? Passion ? Admiration ? Fascination ? Excitation ? Autre ? Rien si ce n’est qu’il accepte ?
Il n’y a pas de règles mais le respect est indispensable. La passion, oui. Tout comme l’excitation, c’est quand même pour le sexe qu’on se retrouve ! 

On ne mélange pas amour et sexe

As-tu déjà envisagé de quitter ta compagne officielle pour une maîtresse ?
Non, jamais. C’est important de dissocier le sexe des sentiments. Si ça devient compliqué, c’est qu’il faut arrêter. Le but est de se divertir car la vie est trop courte, pas de briser des couples. 

Es-tu toujours honnête avec tes amants sur ton statut conjugal ?
Oui. Je ne veux piéger personne. Je ne voudrais pas qu’on me mente là dessus donc je ne mens pas. On agit comme deux adultes consentants et parfaitement au courant de la situation : on n’est plus des adolescents qui profitent d’une soirée arrosée pour galocher n’importe qui.

Comment tu t’y prends pour rester discrète ? Faux nom dans le téléphone ? Deuxième téléphone ? Appli cachée ?
Toujours tout effacer.

Crois-tu au concept de fidélité masculine ? féminine ?
Oui, mais pas sur du très long terme. Et surtout pas dans notre société où l’on se lasse de tout très vite et dans laquelle tout est remplaçable : un téléphone, un job, un ami, un chéri. Je pense que ça traverse forcément l’esprit à un moment où à un autre d’aller voir ailleurs et qu’il suffit de peu pour tromper. Soit on est courageux et on arrête la relation à temps, soit on succombe… Et tout est une question de configuration : un homme ou une femme en période de doute, qui ne se sent pas épaulé(e) par sa moitié et qui, dans le même temps, se fait courtiser par une personne qui le ou la noie de compliments… C’est facile de céder à la flatterie en période de remise en question. Vraiment. 

Selon toi, que recherchent les hommes qui acceptent de coucher avec toi en sachant que tu es pourtant en couple ?
Un défouloir sexuel et peut être un peu d’écoute même si j’essaie de ne pas être dans cette posture maternelle qui pourrait verser dans le sentiment.

Rester fidèle, possible ?

Quel a été le déclic de ta première infidélité ?
Un ex qui m’avait un peu allumé alors que c’était assez conflictuel avec mon copain d’alors.

Qu’est ce qui pourrait t’inciter a rester fidèle ?
Un homme prévenant, attentionné qui me valorise tout le temps. Je crois que j’ai besoin d’être traité comme une princesse. Mais je ne suis pas certaine que cela soit possible parce que les problèmes du quotidien font qu’il est impossible de rassurer l’autre en permanence.

 

Pourquoi revenir ponctuellement voir un ancien amant ? Quel est le déclic à chaque fois ?
Alors, non je ne fais pas ça. Une fois que la page est tournée, c’est fini. On peut se revoir pour boire un verre ou déjeuner ensemble mais une fois qu’on est d’accord qu’on ne couche plus ensemble, on ne remet pas le couvert six mois plus tard.

Serais-tu jaloux si un amant que tu apprécies sincèrement se mettait en couple et t’évincait de sa vie ?
Un peu, oui. J’aime l’idée d’être un peu spéciale donc je serais un peu déçue mais c’est la vie : c’est aussi à ça que sert la distinction entre amour et sexe avec un amant. Pour éviter que ça devienne un problème…

 

Summary
Épisode 48 : Une femme explique pourquoi elle est infidèle (2/2)
Article Name
Épisode 48 : Une femme explique pourquoi elle est infidèle (2/2)
Description
Après les explications d'un homme infidèle, une femme accepte de faire de même. Sans faire de généralité, cette vision permet de comprendre certains choses...
Author
Publisher Name
Nos 30 ans - Génération X/Y
Publisher Logo
Share
%d blogueurs aiment cette page :