Épisode 40 : Sortir du célibat grâce à Tinder?

Reading Time: 3 minutes

Previously dans l’épisode 39 : Luke avait célébré une année d’abstinence sexuelle en notre présence. Ce célibat prolongé suscitait des remises en question dans le groupe.

Ce vendredi soir là, je n’avais pas le moral. Mon taff était compliqué, je n’avais aucune relation amoureuse en vue (depuis la fin avec le Gentleman Fucker) et ce célibat me pesait, même si je ne cessais de me convaincre qu’il y avait quand même pas mal d’avantages à être solo. Ma vie se résumait à : 30 ans et célibataire. Ce à quoi on aurait pu ajouter « VDM ».

Semaine de merde

Après une semaine épouvantable où j’avais failli emplafonner la jeune connasse de mon service, un bébé m’avait gerbé dessus dans le métro et où ma demande de requalification de mon contrat de travail avait été balayée de la main par mon enfoirée de cheffe à la con, j’avais besoin d’amour. J’ai donc naturellement sollicité mes amis, à 19h07.

 

*** A 20h30 ***

-Marc chéri… tu nous ferais pas des Cosmo ? demanda Gaëlle en tendant son verre. Il nous faut du carburant.

-Bon, débutons les hostilités, reprit Gaëlle. En tant que meuf en couple, je commence tout de suite par les conneries de banalité qui font chier tout le monde. Alors, Louise : blablabla, mieux vaut être seule que mal accompagnée. Blablabla, tu sais « Un de perdu, dix de retrouvés ». OK, maintenant qu’on a fait le tour des bullshits, parlons sérieusement. Qu’est-ce que t’as?

Syndrome Bridget

-Je vais finir seule, dévorée par des chats que je n’ai pas encore. JE SUIS AUSSI PITOYABLE QUE BRIDGET JONES, dis-je avec une intonation pathétique.
-Non, Bridget, elle est journaliste, avec quelques kilos en trop et picole beaucoup avec ses amis. Ça n’a rien à voir avec… OK. Tu es Bridget Jones, constata Anna, percutée par un éclair de lucidité

 

Karma is a bitch

-Et quel a été l’élément qui a déclenché ce tsunami de remise en question ? me demanda Marc
– Le laidron de notre lycée, Jean-René, s’est marié. Il l’a posté sur Facebook. Il a l’air heureux ! Alors que… moi non ! Qu’est-ce que j’ai fait ?
-You know… Karma is a bitch, annonça Alex solennellement
– Si t’as vraiment besoin d’un homme, pourquoi tu n’essaies pas les sites de rencontres ? demanda Naomi. Tout le monde parle de Tinder…
-Non. Je n’ai pas « besoin ». J’ai « envie » d’avoir un partenaire. Ce n’est pas la même chose, l’ai-je coupé, agacée

Happn, Tinder, Meetic, Adopteunmec… ou Gleeden?

-Tinder, c’est un truc de plan cul. Happn, c’est génial : ça fonctionne par géolocalisation, tu peux aussi pécho pas mal, commença Anna. Bon, après… faut être dans un coin fréquenté, sinon avec la géolocalisation, tu finis par accepter un rencard avec ton frangin.
-Je suis pas fan de Happn, moi. Meetic, c’est cher mais leurs événements ont l’air sympa. Adopteunmec, c’est rigolo. Sinon, si t’es un peu friponne et pas très à cheval sur l’éthique, il y a Gleeden qui favorise l’adultère… glissa Alex. Malgré toute la mauvaise pub autour de ce site, les mecs qui y sont inscrits sont probablement les plus honnêtes. C’est une vérité générale : les hommes sont en général infidèles… Sur ce site, ils ont la décence de l’admettre avec sincérité. Et bizarrement, c’est sur Gleeden que j’ai discuté et rencontré les hommes les plus gentlemen. Des hommes capables d’enchaîner plus de deux phrases sans connotation trash. On est là pour la même chose – pour baiser- mais ils essaient néanmoins de faire semblant de te flatter l’ego avant de te pécho, poursuivit Alex. Sans oublier qu’il y a des célibataires sur ce site !
-J’ai déjà été sur Adopteunmec, mais même si l’ensemble est rigolo avec le marketing de l’homme-objet… Ça fait un peu « immature » pour moi… J’ai 30 ans, pas 20. Je cherche l’homme de ma vie qui voudra voyager, faire des expos avec moi et fonder un foyer. Pas un crétin qui voudra me challenger à Mario Kart. Pour l’instant, les sites de rencontres, je suis moyennement croyante et pas du tout pratiquante, ai-je tranché
– Adopteunmec, immature ? Ah ! Mais c’est pour ça que t’es seule : en fait, t’es une meuf chiante, mentionna Alex
-Je propose de réaliser un benchmark de ce qui se fait en ce moment en rencontres amoureuses. Parce que j’aime faire des tableaux, c’est apaisant, déclara Gaëlle très concernée par mon projet de trouver un mec.

C’est ainsi que l’on s’est toutes retrouvées, un verre à la main, en train d’énoncer nos diverses expériences sur les sites de rencontres, pendant que Marc prenait des notes et que Luke retranscrivait ça dans un joli tableur Excel.

A suivre…

 

Summary
Episode 40 : Sortir du célibat grâce à Tinder?
Article Name
Episode 40 : Sortir du célibat grâce à Tinder?
Description
Tinder, Meetic, Happn, Gleeden... Un bon moyen de trouver l'amour ? Mes amis en étaient persuadés et essayaient de m'en convaincre.
Author
Publisher Name
Nos 30 ans - Génération X/Y
Publisher Logo
Share
%d blogueurs aiment cette page :