Peut-on rester ami(e) avec son ex ? – Parole d’Experte

Menu : Peut-on rester ami avec son ex ?Reading Time: 2 minutes

Vous vous posez des questions sur votre vie amoureuse ou intime, hésitant parfois à en débriefer même avec vos ami·e·s proches ? Heureusement, « Nos 30 ans (et plus) » est là. Après notre appel à témoins sur Facebook pour recueillir vos interrogations, l’experte Marjorie Cambier, psychologue et sexothérapeute, a accepté de répondre aux questions que l’on se pose à un moment de notre vie et balaiera plusieurs sujets différents. Schémas amoureux toxiques, relations avec les ex, traumatisme post-agressions sexuelles, drague, rupture… Notre Experte développera ses réponses sur diverses thématiques.

Au cours de plusieurs épisodes, elle apportera ainsi son regard et son expertise pour nous apporter des éléments de réponse. Cette semaine, Marjorie Cambier s’intéresse à la gestion de la rupture amoureuse. 

Rester ami avec son ex ?

On peut devenir ami avec son ex à condition d’avoir fait totalement le deuil de la relation amoureuse.

Nos 30 ans (et plus) : Pourquoi vouloir être ami·e avec un·e ex quand on est à l’initiative de la rupture ?
Marjorie Cambier : « Rompre une relation amoureuse ne signifie pas forcément ne plus vouloir de contact avec la personne.
Lorsqu’il s’agit de quelqu’un à qui l’on tient, on n’a pas forcément envie de le/la voir totalement disparaître de notre vie. C’est pourquoi certaines personnes décident de rompre car la relation amoureuse ne marche plus, mais arrivent à rester en bons termes -voire amis. Malgré tout, il reste des points communs et une envie de continuer à partager des choses ensemble, en dehors de la vie de couple. Parfois en revanche, vouloir rester ami avec un/une ex tient davantage de la culpabilité (ne pas vouloir faire souffrir en imposant une rupture franche et une absence totale de liens), que d’une réelle envie de rester en contact. Je pense que l’on peut devenir ami avec son ex à condition d’avoir fait totalement le deuil de la relation amoureuse. Cela demande donc un certain temps, temps durant lequel il est préférable de ne pas se voir, afin que le processus de deuil puisse se poursuivre sans encombres, et ce afin que la relation puisse évoluer sur un plan amical et sans arrières-pensées.« 

Digérer sa rupture

Nos 30 ans (et plus) : Y-a-t-il des différences dans la gestion de la rupture chez les hommes et les femmes ?
Marjorie Cambier : « Non. En revanche il y a des différences de gestion de la rupture entre les individus, car la façon dont on
gère une séparation n’est pas genrée ! Tout dépend des personnalités des protagonistes, des sentiments en jeu, de la durée de la relation, du type de relation, de la manière et des raisons pour lesquelles la rupture a eu lieu, de la présence ou non d’enfants, etc. En fonction de ces critères, certaines personnes vont préférer les ruptures totales, sans aucun contact, d’autres quelque chose de moins radical. Certain·e·s accepteront de rester plus ou moins amis, d’autres non. Le processus de deuil durera plus ou moins longtemps selon les uns et les autres. Certain·e·s iront se consoler dans les bras d’autres personnes alors que d’autres auront besoin d’un temps de célibat pour digérer… Je crois qu’il existe autant de gestion de rupture que d’individus !« 

Il existe autant de gestion de rupture que d’individus !

 

 

Présentation de Marjorie Cambier

 

Retrouvez Marjorie Cambier sur le Web :
www.sexopsy-cambier.com
Page YouTube
Page Facebook
Instagram  

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :