Évolution professionnelle : envie de changer de boulot ? L’APEC est là

Reading Time: 3 minutes

Marre de votre patron ? Envie de gifler vos collègues ? L’impression de faire un bullshit-job ? Ras-le-bol de ce travail dénué de sens et/ou d’intérêt ? Profitez de la trentaine, décennie charnière, pour changer de boulot et faire évoluer votre carrière. Et si vous êtes cadre, l’APEC peut vous aider.

L’APEC, c’est quoi ?

Changer de boulot avec l’APEC (crédit ©AJC)

Dédiée aux cadres (et jeunes diplômés), l’APEC (Association pour l’emploi de cadres) est surtout connue pour être une plateforme d’offres d’emploi, comme Pôle Emploi auquel elle ne se substitue d’ailleurs pas pour le versement des allocations. Mais l’APEC propose des services beaucoup plus complets et peut aussi vous permettre de bénéficier d’un suivi personnalisé si vous vous posez des questions sur votre orientation professionnelle et souhaitez changer de boulot. Création d’entreprise, simulateur d’entretien, atelier pour apprendre à cerner ses compétences, à optimiser son CV et sa lettre de motivation, pour s’entraîner aux entretiens en anglais… Les services sont pléthoriques et sont accessibles sur inscription auprès d’un consultant APEC.

Changer de boulot oui, mais comment on fait ?

Et dans les faits, ça donne quoi ? Vous faites un tour sur le site de l’APEC, vous allez dans l’onglet « services » et vous sélectionnez le service qui vous convient le plus et vous voici propulsé dans une structure très TRÈS différente de Pôle Emploi. Si vous souhaitez évoluer, tentez par exemple le service « Next Step » qui comprend une multitude d’ateliers pour lesquels un consultant APEC vous inscrira après un rendez-vous physique. A noter que, contrairement aux conseillers Pôle Emploi, les consultants ont tous une réelle expertise en recrutement, création d’entreprise, ressources humaines et dispensent des conseils adaptés à chaque situation.

Les services de l’Apec (©capture du site l’APEC)
©Cédric Helsly

Cadre salarié ou demandeur d’emploi

Dans les locaux -élégants- de l’APEC dispersés un peu partout en France, vous êtes reçu et traité d’égal à égal. Les rendez-vous en face à face permettent un suivi personnalisé sur une heure en moyenne, alors que les ateliers ont lieu sur une demi-journée ou une journée entière. En petit comité, le consultant suggère des axes d’optimisation sur votre projet et chacun est invité à aider l’autre à se perfectionner : une mutualisation des avis et des compétences qui apporte une lumière nouvelle. Un regard neuf venant de personnes qui ne connaissent pas votre parcours : c’est grisant ! Pas besoin d’être au chômage pour bénéficier d’un suivi de l’APEC : même en activité, si vous souhaitez changer de boulot, il est possible de suivre les ateliers et de demander un entretien avec un consultant. Oh, et si vous vous posez la question : les ateliers et les rendez-vous avec les consultants de l’APEC sont GRATUITS.

Etudes sur l’employabilité des cadres (intéressante étude sur les moyens privilégiés de recrutement des cadres en fonction du secteur d’activité), afterworks, outils de simulation pour estimer votre salaire par exemple… Le site de l’APEC est un portail complet qui va bien au-delà de la simple plateforme de publication d’offres d’emploi.

Plus d’informations sur le site de l’APEC.

Share

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :