Episode 27 : Le jour où Naomi a recru en l’amour (à tort)

Reading Time: 4 minutes

Lecteur, tu le sais déjà : Naomi a vécu une rupture compliquée avec son « Nounours en chocolat ». Longtemps dans le déni, elle avait mis plusieurs mois à comprendre qu’il la quittait et sa dépression post-rupture avait été aussi douloureuse que la mienne… mais plus expressive. Alors que j’avais tenté d’intérioriser au maximum ma peine, Naomi avait beuglé sa tristesse au monde entier, comme si elle était la victime d’un complot parfaitement organisé par Dieu. Les Illuminati. Et les Francs-maçons.

Après plusieurs longs mois de larmes, Naomi avait enfin commencé à sortir la tête de l’eau. Une bonne nouvelle que l’on avait célébré en nous rendant dans un petit bar à vin parisien, avec Anna et Luke. Une sortie qui devait aussi nous aider à remplir un peu nos tableaux de chasse respectifs, désespérément vides : Anna et Luke semblaient faire un concours de celui qui réussira à se-virginiser le plus vite et moi, je n’avais encore rien entamé avec le Gentleman Fucker. Quant à Naomi… il était temps qu’elle rencontre un nouvel homme et qu’elle ré-apprenne le flirt. Ce bar lounge était un terrain de jeu idéal pour ça.

ETAPE 1 : eye-catching

Pendant qu’Anna fantasmait sur l’un des serveurs, Luke et moi essayions de deviner l’orientation sexuelle des hommes qui passaient devant nous pour savoir lequel de nous deux aurait le plus de chance de conclure (spoiler : on est tous les deux revenus bredouilles). Naomi, elle, avait repéré un grand brun, particulièrement élégant qui sentait bon l’aftershave de qualité et qui buvait du vin rouge, à une table voisine. Il était avec un groupe de copains et avait détecté le lourd regard insistant de Naomi.

Il l’a regardé, elle l’a regardé, il l’a regardé, elle l’a regardé, il lui a souri et lui a fait un clin d’oeil, elle a baissé les yeux. Bref, la magie commençait à opérer entre Naomi et M. Aftershave.

ETAPE 2 : engager la conversation

Sur les conseils d’Anna, Naomi s’est approchée de sa proie, un verre de la vin à la main… pour lui demander du feu. Sauf que 1 : Naomi ne fume pas et 2 : elle avait visiblement oublié qu’on ne fume plus dans les lieux publics depuis 2007. Preuve d’un incroyable coup de bol, ce détail avait bizarrement charmé le jeune homme qui avait entamé la discussion avec notre gentille nigaude.

ETAPE 3 : échange de numéros de téléphone et… on passe aux choses sérieuses

A distance, il nous était difficile de savoir si elle le draguait ou si elle optait pour la télépathie pour le convaincre de passer la nuit avec elle. Au bout de plusieurs longues minutes, ils se sont néanmoins échangés leur numéro de portable. C’était visiblement dans la poche.

Convaincus que Naomi maîtrisait la situation et savait encore draguer, nous avions laissés les tourtereaux après avoir rappelé à notre amie les conseils d’usage : nous envoyer un message si elle dormait chez lui (et nous donner l’adresse le cas échéant) et activer l’appli Mes amis pour que nous puissions la géolocaliser. Avec impatience, nous avons attendu le lendemain matin, pour avoir le débrief.

*** Le lendemain***


Ils ont vraisemblablement continué à se voir pendant un moment puisque, comme à chaque fois qu’elle était en couple, Naomi ne nous donnait plus de nouvelles si ce n’est à travers des statuts Facebook atrocement mielleux. Perso, comme j’aime pas les couples quand je suis célibataire, les déclarations sirupeuses de Naomi me donnaient envie de réagir de façon extrême.

Compte tenu de son silence, on en avait conclu que soit elle était tombée amoureuse soit elle était séquestrée quelque part. On espérait que c’était bien sûrement la première option parce qu’on avait la flemme de réaliser et imprimer des affiches « Naomi B. portée disparue ».

*** Deux mois plus tard***

L’explication de la distance de M. Aftershave était finalement arrivée peu après.

Un soir, Naomi était tellement en manque qu’elle était allée chez son homme, à l’improviste. Couverte d’un imperméable que n’aurait pas renié un vieux pervers exhibitionniste, notre amie était allée sonner chez son chéri en espérant faire un remake de 50 shades of Grey.

En découvrant que M. Aftershave était à moitié nu pour lui ouvrir la porte, Naomi s’était immédiatement mise à fantasmer et avait fait état d’un excès d’enthousiasme en laissant négligemment tomber son imper, là, dans le couloir, sur le pas de la porte. Elle pensait ainsi qu’en dévoilant sa lingerie hot, elle finirait par convaincre son homme de passer à l’étape supérieure.

Les sous-vêtements sexy ont surtout incité M. Aftershave… à sortir du placard. Foncièrement peiné et extrêmement mal à l’aise, le gentleman a révélé à Naomi qu’il avait toujours été bisexuel, mais que « passer du temps avec une femme aussi extraordinaire » lui avait permis de comprendre sa vraie nature. Il savait désormais avec certitude qu’il préférait les hommes, mais voulait rester ami avec Naomi, parce qu’il « décelait en elle des qualités humaines exceptionnelles ».

Abasourdie, en lingerie et dans le couloir, Naomi avait alors repensé aux incessantes remarques de Luke sur l’orientation sexuelle de M. Aftershave. Déçue, vexée et terriblement triste, elle avait fondu en larmes, utilisant son string de secours, caché dans la poche de son imper, pour se moucher. Avec beaucoup d’élégance, M. Aftershave lui avait prêté des vêtements et avait appelé un Uber pour qu’elle puisse rentrer chez elle et encaisser la déception.

Et c’est ainsi que Naomi avait re-sombré dans la déprime en constatant que 1- c’était la deuxième fois de sa vie qu’un homme la quittait pour un autre homme, 2- elle était encore célibataire et était donc loin de se marier avant ses 32 ans comme une bohémienne le lui avait promis quand elle avait 15 ans et 3- son abstinence allait encore se prolonger quelque temps.

Pas d’chance, hein.


LIRE AUSSI : 
Chapitre 1 (épisodes 1 à 5) : la rupture
Chapitre 2 (épisodes 6 à 10) : ce que veulent les hommes
Chapitre 3 (épisodes 11 à 15) : quand l’amour rend con
Chapitre 4 (épisodes 16 à 21) : nos sexloses
Chapitre 5 (épisodes 22 à 28) : amour et désenchantement
Chapitre 6 (épisodes 29 à 32) : ah ! Si les hommes savaient…
Chapitre 7 : (à partir de l’épisode 33) les joies du taff
>> #30 le mag

Share

2 commentaires sur “Episode 27 : Le jour où Naomi a recru en l’amour (à tort)”

%d blogueurs aiment cette page :