Agressions sexuelles : et après, on fait quoi ? – Parole d’Experte

Gérer le traumatisme de l'agression sexuelleReading Time: 4 minutes

Vous vous posez des questions sur votre vie amoureuse ou intime, hésitant parfois à en débriefer même avec vos ami·e·s proches ? Heureusement, « Nos 30 ans (et plus) » est là. Après notre appel à témoins sur Facebook pour recueillir vos interrogations, l’experte Marjorie Cambier, psychologue et sexothérapeute, a accepté de répondre aux questions que l’on se pose à un moment de notre vie et balaiera plusieurs sujets différents. Schémas amoureux toxiques, relations avec les ex, traumatisme post-agressions sexuelles, drague, rupture… Notre Experte développera ses réponses sur diverses thématiques.

Au cours de plusieurs épisodes, elle apportera ainsi son regard et son expertise pour nous apporter des éléments de réponse. Cette semaine, Marjorie Cambier s’intéresse aux conséquences d’une agression sexuelle.

Agressions sexuelles : comment (essayer de) s’en remettre ?

La prise de conscience d’un traumatisme sexuel peut être extrêmement douloureuse et peut réactiver des émotions particulièrement violentes.

Nos 30 ans (et plus) : Après s’être remémoré un tel traumatisme, quelles sont les étapes pour se remettre de cette prise de conscience ?
Marjorie Cambier : « Lors de la remémoration de l’événement, apparaît le choc : de ce qui est arrivé, d’avoir si longtemps oublié, etc. Cette prise de conscience peut être extrêmement douloureuse, et peut réactiver des émotions particulièrement violentes.
La première chose à faire est de ne pas rester seul(e) avec cela et d’en parler avec une personne de confiance (amie, partenaire, conjoint, etc.). Ce que je conseille vivement par la suite est de consulter un psychologue spécialisé dans la gestion du traumatisme psychique. Ce dernier pourra alors vous expliquer le mécanisme du trauma, ce qui se passe dans le corps et l’esprit à ce moment-là, les mécanismes de défenses qui se sont mis en place pour vous, etc.
Il s’agira ensuite d’élaborer ensemble autour de ce qui y est arrivé afin d’y mettre du sens (autant que faire se peut !), aider à l’expression des émotions, travailler sur d’éventuels souvenirs intrusifs. Tout ce travail permet d’accepter petit à petit ce qui s’est passé et de pouvoir réinsérer progressivement cet événement dans un continuum de vie, pour passer à autre chose.

Parfois, aller voir la police pour déposer plainte peut être important pour certains patients qui y voient une tentative de reprendre le contrôle sur leur vie et sur ce qui leur est arrivé. Dans ce cas, se faire conseiller concernant les démarches à faire, délais de prescription, etc., peut être pertinent. Cette décision appartient à la personne. Cela peut avoir un effet réparateur, ou au contraire parfois destructeur, car malheureusement tous les policiers ne sont pas formés à l’accueil des victimes, et les plaintes n’aboutissent pas toujours … Ne le faîtes que si vous le sentez vraiment, en ayant bien conscience de ce que cela impliquera pour vous. A savoir, en parler de nombreuses fois aux policiers, être potentiellement confronté à l’agresseur, etc.) « 

Comment réagir en apprenant l’agression sexuelle d’un(e) proche

Nos 30 ans (et plus) : Comment réagir lorsqu’on apprend l’agression sexuelle d’un proche, que celle-ci soit récente ou ancienne ? Comment aider ?
Marjorie Cambier : « Apprendre une telle chose peut être difficile à gérer, et je pense que l’on réagit avec les moyens du bord : on peut être choqué, sidéré, en colère, triste, etc. Sans envahir son ou sa proche avec des émotions qui ne lui appartiennent pas, lui faire part de ces dernières peut lui montrer votre empathie.

Il ne faut ensuite pas hésiter à formuler votre soutien, et à signifier que vous vous tenez à disposition si besoin. Dîtes cela sans forcer les choses, ni être intrusif : laissez à votre proche le temps de venir à vous s’il le souhaite. Parfois, le simple fait de vous savoir disponible suffit. Attendez de savoir ce dont votre proche à besoin, et proposez-lui votre aide sans le forcer : il peut avoir besoin de présence, de parler, d’exprimer ses émotions, de conseils sur les démarches juridiques à effectuer, d’être accompagné au commissariat ou aux UMJ (unités médico-judiciaires), de trouver un psychologue … Parlez-lui du soutien psychologique, très important à la suite d’une agression.

Enfin, si l’agression vient d’avoir lieu, proposez-lui de l’accompagner à l’hôpital (aux UMJ notamment) afin d’être examiné par médecins et psychologues experts, qui alors évalueront son état physique et psychique, ainsi que ses blessures. Le médecin pourra ainsi lui rédiger un certificat d’interruption temporaire de travail (ITT), qui lui servira si par exemple la personne souhaite déposer plainte.« 

Une agression sexuelle, si elle n’a pas été prise en charge psychologiquement, a des répercussions indéniables sur la vie relationnelle et intime de la victime

Des conséquences sur la vie intime

Nos 30 ans (et plus) : Quelles sont les conséquences dans la vie sexuelle ou relationnelle de la vie d’adulte des agressions sexuelles survenues dans l’enfance ? 
Marjorie Cambier : « Les conséquences peuvent être très variables selon le type de trauma, par qui l’agression a été perpétrée, sa répétition ou non dans le temps, la personnalité de la victime, si elle a été prise en charge ou non psychologiquement, etc.

Parmi les répercussions les plus fréquentes, on peut noter des troubles de la confiance en soi et de l’estime de soi, des dysfonctions sexuelles (vaginismes, douleurs, absence de désir, anorgasmie, allant parfois jusqu’au dégoût et au rejet total de la sexualité), des dépressions, des troubles des comportements alimentaires … tout cela à des degrés plus ou moins importants selon les facteurs énumérés ci-dessous. Une chose est sûre : une agression sexuelle, si elle n’a pas été prise en charge psychologiquement, a des répercussions indéniables sur la vie relationnelle et intime de la victime.« 

 

Présentation de Marjorie Cambier

 

Retrouvez Marjorie Cambier sur le Web :
www.sexopsy-cambier.com
Page YouTube
Page Facebook
Instagram  

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :